Fermer

Alberto Pasini

Rue Al-Khudayri, Le Caire

Huile sur panneau  signé et daté 1861 en bas droite

35 x 25 cm cm

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]
Rue Al-Khudayri, Le Caire
Huile sur panneau  signé et daté 1861 en bas droite
35 x 25 cm

Biographie de Alberto Pasini

Alberto Pasini est l’un des peintres Orientalistes Italiens  les plus célèbres du XIXème siècle. Il débute son apprentissage à  l’Ecole des Beaux-Arts de Parme sous la direction  de Paolo Toschi. Durant ses  trois années d’études, Alberto Pasini se spécialise dans la  peinture de paysage, produisant essentiellement des dessins et des lithographies.

En 1851, la situation politique  complexe de  l’Italie  pousse le  jeune Pasini alors âgé de vingt ans à se rendre à Paris. Il y  rencontre Eugène Delacroix, Gabriel Decamps et de nombreux  peintres de l’Ecole de Barbizon.

Lors de sa première participation au Salon des Artistes Français en 1853, il expose une  lithographie, Le Soir, remarquée par Théodore Chassériau qui  lui propose d’intégrer son atelier. Il y améliore sa  technique à  l’huile, mais surtout il se découvre  une véritable passion pour les  sujets orientalistes. Ainsi en 1855 Chassériau lui propose de le remplacer lors d’un voyage  en Perse, aux côtés du  diplomate français Prosper Bourée. Le peintre y séjourne deux ans, durant cette période il reçoit de nombreuses commandes de la part du Shah. 

Totalement  séduit par les chaudes lumières, les couleurs riches en nuances, et les costumes il  décide de poursuivre sa découverte de l’Orient. Il se rend alors en Egypte, en Arabie Saoudite, en Syrie et à Constantinople. De ses nombreux voyages nait peu à peu une véritable passion pour l’Orient qui n’aura de cesse d’être au cœur de sa production picturale.  Pasini représentr inlassablement des scènes pittoresques, dont l’exactitude est quasi photographique. Ses toiles sont appréciées par le public et son talent salué par la critique. On le compare même au célèbre Orientaliste Eugène Fromentin.

En 1867, convoqué par l'ambassadeur français Prosper Bourée,  Alberto Pasini  fait  un second voyage à Constantinople où il restera  pendant neuf mois. Puis en 1869, le Sultant Abdul Azziz  de Turquie,  lui commande  quatre tableaux, l’occasion pour l’artiste de séjourner un peu plus longtemps  en Turquie.

Peintre voyageur, c’est néanmoins à Paris que le peintre établit son atelier. Il obtient de nombreux succès lors de ses participations aux Salon des Artistes, où il  obtient une médaille d’or en 1878 ; Napoléon III le décore de la Légion d’honneur et le Roi d'Italie de l'ordre des Saints-Maurice-et-Lazare en 1879.

Au lendemain de la guerre franco-prussienne, beaucoup d’Italiens considérés comme des alliés de la Prusse, se sentent indésirables en France. Alberto Pasini est de ceux-là, et en 1879  il acquiert  une petite ferme près de Turin, qui lui sert de refuge  entre ses nombreux périples  en Orient ou en Espagne  dont il  rapporte de  nombreux souvenirs lui permettant  de continuer  d’exécuter  de sublimes œuvres dans son atelier à Cavretto.

Dans ce  tableau l’aspect architecturale caractéristique de l’artiste est ici bien présent, c’est d’ailleurs ce qui nous permet de localiser la rue du Caire qui est représentée. En effet, le peintre s’est inspiré de la Mosquée Ibn Touloun, qui est la plus ancienne mosquée du Caire. C’est également le plus ancien monument islamique du pays. Alberto Pasini a retranscrit le minaret en spiral qui rappelle celui de la grande mosquée de Samara. Derrière la mosquée se trouve la citadelle de Saladin, achevée en 1857. Cette citadelle est l’un des plus beaux  édifices d’époque mamelouk du XIXème siècle. Nous pouvons donc situer la scène au Caire, dans la rue Al- Khudayri, dans une zone légèrement élevée du quartier de Sayda Zaineb. Au premier plan  de la toile, personnages  se pressent dans la ruelle en costumes traditionnels. Des chevaux et des marchands se mêlent à la scène. On peut imaginer une atmosphère vive et bruyante qui caractérise l’Egypte de l’époque

Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site