Fermer

Raphaël Ambros 

Le marchand de tabac, le Caire

Huile sur panneau signé et daté 1891 en bas à droite

75 x 62 cm cm

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]
Le marchand de tabac, le Caire
Huile sur panneau signé et daté 1891 en bas à droite
75 x 62 cm

Biographie de Raphaël Ambros 

Raphael Von Ambros étudie à l’Académie des Beaux-Arts de Prague, sa ville natale, entre 1869 à 1872. Il est reçu en 1872 à l’École de peinture académique de Vienne, qu’il quitte l’année suivante pour l’École de peinture d’histoire d’August Eisenmenger. Recteur de l’Académie, Eisenmenger distille un enseignement solide, et ses élèves se voient souvent récompensés. Il est l’une des personnalités les plus importantes et les plus influentes du monde de l’art à Vienne. Von Ambros suit ses cours jusqu’en 1877, année où il reçoit le prix de la Cour. Il présente ses premières expositions importantes au début des années 1880, après deux semestres passés dans la classe d’Heindrich Angeli. 

Dès la fin des années 1880, il s’établit à Paris, et partage dorénavant son temps entre Paris et Vienne. Il expose pour la première fois au Salon des Artistes Français en 1887. Il est également présent à Prague en 1895, où il présente plusieurs œuvres orientalistes.

De nombreux peintres autrichiens qui choisissent de poursuivre leur formation à Paris, lieu artistique le plus convoité de l’époque, subissent fortement l’influence de Jean-Léon Gérôme. Leurs tableaux, peints dans leurs ateliers parisiens, regorgent d’accessoires rapportés d’Orient et de photographies, décrivant un monde presque hors du temps. Raphael Von Ambros n’échappe pas à la règle. Sa touche est minutieuse, lisse, donnant à chaque détail une précision idéale. Ce réalisme presque photographique s’accompagne d’un traitement singulier de la couleur : la répartition égale de la lumière donne au coloris ce brillant et cette vivacité en tous points conformes à l’idée que se faisait de l’Orient le public occidental.  

Bien que la ressemblance avec Ludwig Deutsch soit frappante, tant par la technique que par l’agencement des motifs et le choix des sujets traités, Raphael Von Ambros confère à ses personnages une plus grande humanité et atténue le profond mystère qui entourait encore l’Orient en cette fin de 19èmesiècle.

Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site