Fermer

Etienne Dinet

Les Bavards à Bou Saâda

Huile sur panneau signé et daté 1896 en bas à gauche

71,6 x 50,8 cm cm

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]
Les Bavards à Bou Saâda
Huile sur panneau signé et daté 1896 en bas à gauche
71,6 x 50,8 cm

Biographie de Etienne Dinet

Alphonse-Étienne Dinet est né en 1861 à Paris dans un milieu bourgeois du Loiret. Son passage à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris est couronné de succès. En 1884, il est récompensé d’une médaille au Salon des Arts Plastiques du Palais de l'Industrie qui lui accorde une bourse. 

Il part pour l'Algérie, pays qu'il avait déjà visité en 1883, et fait un grand périple jusqu'à Ouargla et Laghouat. La découverte de ce pays va profondément marquer la vie de Dinet. À son retour à Paris en 1889, il présente à l'Exposition Universelle une série de toiles réalisées à Bou-Saâda, qui lui valent une médaille d'argent.

Subjugué par la magnificence du Sud algérien, il entreprend en 1905 un autre voyage et s'installe à Bou-Saâda, sa seconde patrie, pour y vivre définitivement. Parlant couramment arabe, qu'il a appris à Paris avec son ami l'orientaliste Paul Leroy, Dinet pénètre plus en avant dans la vie locale grâce à Sliman Ben Ibrahim. Les hommes se rencontrent en 1889 et une amitié durable naît entre eux. Ensemble, ils parcourent le désert et Dinet se familiarise avec les tribus nomades et bédouines, découvrant la tradition arabo-berbère. Il se convertit à l'Islam en 1913 en devenant Nasr-Ed-Dine Dini, puis Hadj-Nasr-Ed-Dine Dini en 1929 après son pèlerinage à la Mecque. 

Dinet participe aux Expositions Coloniales de 1906 et 1922 et prend part aux Salons d'Alger. Il quitte les Artistes Français, mais contribue régulièrement aux Salons de la Société de Peintures Orientalistes dont il est un membre important.

Après la Première Guerre mondiale, sa technique se relâche, avec des coloris acides, roses, turquoises, mauves et bleus. Dinet est alors peu apprécié en France, où l'on juge son style trop académique, mais les français d'Algérie continuent à l'avoir en haute estime.

 Après le pèlerinage à La Mecque du 2 avril 1929, il meurt le 24 décembre de la même année à Paris sans avoir pu rentrer à Alger, où il avait une villa depuis 1924. Un service fut célébré à la Mosquée de Paris, avant l'inhumation à Bou-Saâda, dans la kouba funéraire qu'il s'était fait construire.

Étienne Dinet figure maintenant parmi les Orientalistes les plus recherchés.

Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site