Fermer

Etienne Drian

La danse

Huile sur verre inversé signé en bas à droite

66 x 54 cm cm

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]
La danse
Huile sur verre inversé signé en bas à droite
66 x 54 cm

32 avenue Marceau
75008 Paris

+33 (0)1 42 61 42 10
+33 (0)6 07 88 75 84

contact@galeriearyjan.com

Biographie de Etienne Drian

Adrien Désirée Etienne dit Drian est né le 3 octobre 1885. Il commence son apprentissage du dessin à l’Académie Julian à Paris, avant de se tourner vers la gravure sur cuivre, médium avec lequel il se sent en parfaite harmonie. Il présente ses premières œuvres gravées au Salon de 1902. Cependant, le pastel l’attire aussi et dès 1907, il présente également des portraits au pastel. Il exposera régulièrement au Salon jusqu’en 1911.

Illustrateur reconnu du début du siècle, il est proche du couturier Paul Poiret, ainsi que de Sacha Guitry. À partir de 1907, il commence à collaborer avec la revue Femina en tant qu’illustrateur. Par la suite il va travailler avec de nombreux magazines parmi lesquels, les Feuillets d’Arts à partir 1920, puis l'Illustration, Harper's Bazar, Les Costumes Parisiens ou encore la Gazette du Bon Ton.

En 1912, il participe à des créations du couturier Paul Poiret en tant que dessinateur de mode et va ainsi s’inscrire comme un des plus grands dessinateurs et illustrateur de mode du XXème siècle.

Il exposera plusieurs fois, notamment au sein de la galerie Levesque, à Paris au 109 rue du Faubourg Saint-Honoré, dans le cadre de l’exposition ”Les Collaborateurs de la Gazette du Bon Ton”. A l’occasion de cette exposition, la maison d’édition Devambez à Paris, produira un premier album de ses dessins.

Son style ornemental est caractérisé par un trait net et rapide, ainsi qu’une juste répartition des couleurs. Il est comparé à Helleu dans les années 1920 et 1930, puis à Domergue pour ses représentations si typiques de la Parisienne. Il influence René Gruau qui dira de lui qu’il est le plus grand.

Il illustre également des romans ou des contes, participe à la création de vitrines aux États-Unis, à la décoration du bureau de Molyneux, et de fresques pour Elsie de Wolfe. Outre ses illustrations, il est également l’auteur de peintures à l’huile et termine sa carrière comme portraitiste, réalisant notamment plusieurs tableaux de Wallis Simpson.

Il fera une série de peintures sous verre qui seront exposées à Galerie Charpentier à Paris en 1950. Cette technique nécessite une grande dextérité, car le peintre réalise directement son œuvre sur le verre, œuvre que l’on admire ensuite à travers le support qui fait office de vernis et de couche protectrice. Ce travail inversé se rapproche de la gravure sur métal, technique que Drian maîtrisait parfaitement.

Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site