Fermer

Eugène Galien Laloue

La Place de la Madeleine, Paris

Gouache sur papier  signé en bas à gauche

19 x 31 cm cm

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]
La Place de la Madeleine, Paris
Gouache sur papier  signé en bas à gauche
19 x 31 cm

32 avenue Marceau
75008 Paris

+33 (0)1 42 61 42 10
+33 (0)6 07 88 75 84

contact@galeriearyjan.com

Biographie de Eugène Galien Laloue

Le jeune Eugène Galien a tout juste 16 ans lorsque son père meurt. Il est l’aîné de neuf garçons et doit arrêter ses études. Sa mère le place alors chez un notaire. Mais Eugène Galien choisit de quitter ce travail et, en falsifiant son âge, s’engage pour la guerre de 1870.

A son retour de celle-ci, sa décision est prise : seul le plaisir de peindre l’anime. De nature solitaire, il travaille avec ténacité et rigueur, ce qui lui vaudra d’être employé par les chemins de fer pour dessiner le tracé des rails de Paris vers les gares de province. Il en profite alors pour peindre les paysages avoisinants. Il choisit la saison afin de donner une tonalité au ciel, aux arbres, à l’éclairage, puis précise ses impressions en se fixant sur une heure de la journée. Enfin il anime les lieux de personnages des faubourgs, n’hésitant pas à faire poser des membres de sa famille ou ses quelques relations.

Rares sont les oeuvres entièrement réalisées sur les lieux. Il préfère de loin l’ambiance austère de son atelier, afin de traduire l’atmosphère des rues seul devant son chevalet. Il se consacre entièrement à la peinture, se déplaçant à bicyclette pour exécuter ses croquis des quartiers de Paris.

Eugène Galien-Laloue a une très bonne technique de peinture à l’huile, mais pour des raisons de commande et de facilité de séchage, il emploie beaucoup la gouache. En effet, il lui faut deux jours pour réaliser une gouache et deux semaines pour une huile. Sa production représente environ cinq mille gouaches et mille peintures à l’huile, tous pseudonymes confondus.

Il a toujours très bien vécu de sa peinture, vendant tout pratiquement à l’avance, sous contrat avec des marchands de tableaux qui lui assuraient une rente le mettant à l’abri des besoins matériels.

Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site