Fermer

Gide François-Théophile Etienne

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]

Biographie de Gide François-Théophile Etienne

Elève de Delaroche et de Léon Cogniet à l’Académie des Beaux-Arts dès 1840, Etienne Gide est  un  peintre de talent au tempérament discret. Lors de sa première année d’études, il se révèle en dessin et en peinture. Passionné d’histoire, il s’oriente naturellement vers les sujets historiques comme dans son «Galilée expliquant ses découvertes devant la Seigneurie de Venise» et s’adonne également à la peinture de paysages. Dès 1845, il participe au Salon des Artistes Français, puis expose trois tableaux en 1853, «Repos dans les  champs», «Jeune  fille  napolitaine»  et  «Louis Napoléon, prince-président, recevant l'émir Abd-el-Kader au palais de Saint-Cloud, le 30 décembre 1852» qui sont salués par la critique.  Gide est de nombreuses fois récompensé pour ses envois aux Salons de 1861, 1865 et 1866, et est élevé au rang de chevalier de la Légion d’Honneur.

L’œuvre présentée est une magnifique peinture qui montre tout le talent de l’artiste. Le peintre retranscrit avec brio la magnificence de la salle du trône du château de Fontainebleau. Ancienne  chambre du roi avant la révolution, elle devient salle du trône en 1808 sous l’impulsion de Napoléon. Etienne Gide met en valeur la richesse des lieux, et le somptueux mariage du plafond et des boiseries des XVIIe et XVIIIe siècles avec le style Empire. La composition est précise et détaillée, et on peut aujourd’hui encore admirer le portrait de Louis XIII au même endroit.  L’artiste parvient à saisir toutes les nuances et les brunis des boiseries en or par lesquels il révèle les volumes et la perspective de l’ensemble de la pièce. Le plafond à caissons, le lustre en cristal et les médaillons des dessus de portes concourent à donner au lieu toute sa majesté.

Le tableau répond à une mise en scène et un point de vue quasi-photographique. Il y a une mise en abîme de l’artiste qui se représente dans l’œuvre en train de peindre. Palette et pinceau en main, il tente de rester concentré sur son sujet, alors qu’autour de lui les visiteurs s’attroupent. On peut isoler quatre groupes de personnages qui animent le tableau. Au centre de la composition, le peintre assis sur un fauteuil rouge et entouré de curieux qui observent attentivement le tableau posé sur son chevalet. On peut deviner leur admiration devant le travail du peintre, alors qu’ils se bousculent, se penchent et observent, certains ajustant leurs monocles. Plus en retrait, le couple formé d’un militaire et sa compagne est en pleine discussion, alors qu’apparaît dans le champ à gauche un autre couple fatigué par la visite du château. À droite, la visite se poursuit par la porte entrouverte, et le geste du gardien qui indique aux promeneurs la direction à suivre. Le peintre insiste sur ces éléments et ces échanges humains en les opposant au décor immuable de la salle du trône. 

32 avenue Marceau
75008 Paris

+33 (0)1 42 61 42 10
+33 (0)6 07 88 75 84

contact@galeriearyjan.com

Demande d'informations >
Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site