Fermer

Blanche Hoschede-Monet

Les mufliers

Huile sur toile signée en bas à gauche 

73 x 60 cm cm

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]
Les mufliers
Huile sur toile signée en bas à gauche 
73 x 60 cm

32 avenue Marceau
75008 Paris

+33 (0)1 42 61 42 10
+33 (0)6 07 88 75 84

contact@galeriearyjan.com

Biographie de Blanche Hoschede-Monet

Peintre et modèle français du XIXe siècle, Blanche est la fille d’Ernest Hoschédé, collectionneur éclairé des œuvres de Monet. C’est grâce à l’amitié qui lie son père et le célèbre peintre que Blanche intègre très jeune l’atelier du maître avant de devenir son assistante. Fortement inspirée par sa touche picturale, il sera parfois difficile de distinguer les toiles du maître de celles de Blanche Hoschédé.

L’artiste est dotée d’une véritable passion pour la peinture qui se manifeste dès l’âge de onze ans, lors de sa rencontre avec Monet :  « C’est en 1876 que j’ai vu Claude Monet pour la première fois. J’avais onze ans, mais je me souviens très bien de son arrivée à Montgeron, chez mes parents, où on l’avait annoncé comme un grand artiste, ayant des cheveux longs. Cela m’avait frappée, et j’ai eu tout de suite pour lui de la sympathie. J’ai toujours admiré une toile représentant une femme assise dans l’herbe et qui représentait Mme Monet, je l’ai su plus tard; il y avait des taches de soleil sur la robe, cela m’avait énormément frappée. »

C’est dans la maison louée par Monet durant l’été que notre artiste commence à peindre à ses côtés.  Elle y rencontre Jean Monet, fils du peintre qui l’épousera en 1897.

Blanche Hoschédé Monet puise son inspiration dans la nature. Elle peint des prés le long du fleuve des peupliers et des pins du Risle. La plupart de ses travaux sont effectués en plein air, à Giverny et dans les environs de Rouen où elle réside avec son époux. Elle se distingue par une forme d’impressionnisme pure. Plusieurs expositions personnelles lui seront consacrées, dont celle chez Bernheim Jeune en 1931. L’artiste présente très régulièrement des œuvres à Rouen, comme à la Société des Amis des Arts en 1903, à la 37e Exposition Municipale des Beaux-Arts en 1906 ainsi qu’à la Société des Artistes Rouannais.

Après la mort de Claude Monet en décembre 1926, Blanche Hoschedé demeure à Giverny et son style se détache peu à peu de la pure tradition impressionniste. Elle décline une production de peintures de fleurs et de natures mortes, instillant à son art un caractère plus personnel au fil du temps. Une féminité particulière transparaît dans ses œuvres animées d’une note sensible voire fragile et dominées par un traitement à la fois radieux et onctueux de la lumière.

De 1927 à 2009, de nombreuses expositions de l’artiste présentent ses œuvres en France et dans le monde.

Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site