Fermer

Philippe Jolyet 

Sara la baigneuse

Huile sur toile signée et datée 1881 en bas à gauche

130 x 174 cm cm

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]
Sara la baigneuse
Huile sur toile signée et datée 1881 en bas à gauche
130 x 174 cm

Biographie de Philippe Jolyet 

Peintre  de l’école française, Philippe Jolyet entre à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1854,  où il suit l’enseignement de Léon Cogniet. Il débute au Salon des Artistes Français en 1863 en présentant des scènes familières  tel que «Jeux populaires au Pays basque ». Dès lors, il participe régulièrement  au Salon,  obtenant une mention honorable en 1885, ainsi qu’une  médaille à l’Exposition Universelle de Paris la même année. A côté de scènes religieuses plutôt théâtrales, il exécute également  des portraits de femmes dans un style qui rappelle celui de Corot, tandis que le raffinement chromatique de ses compositions fait penser à Raffaëlli.

Cette magnifique toile de l’artiste sied à la perfection au poème de Victor Hugo tiré des Orientales, lui aussi intitulé « Sara la baigneuse ». En effet, les premiers vers de Victor Hugo flattent la beauté de la baigneuse et participent à la création d’une atmosphère de rêverie :

 "Sara, belle d’indolence,
Se balance
Dans un hamac, au-dessus
Du bassin d’une fontaine
Toute pleine
D’eau puisée à l’Ilyssus"

Par ces vers, la plume du poète se joint au pinceau du peintre pour venir flatter la beauté exquise d’une Vénus nue à la peau blanche. Elle est nonchalamment étendue dans un hamac qui épouse les formes de son corps partiellement recouvert d’un drap. Paisible et sereine, la tête penchée sur l’épaule, Sara est absorbée dans ses rêveries. Elle tient de sa main droite sa longue chevelure noire qui contraste avec sa peau laiteuse. L’artiste accentue cette ambiance de paix en plaçant derrière la baigneuse une nature luxuriante mêlant les verts vifs et profonds, en usant des jeux d’ombre et de lumière. Mais c’est dans le modelé du corps de la femme que l’artiste exprime pleinement son talent. Suspendu dans le hamac et traité en pleine lumière, le corps de Sara capte le regard et se détache du fond végétal sombre que l’artiste a choisi de laisser esquissé par endroits.

Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site