Fermer

Albert Lebourg

Notre-dame de Paris et la Seine pendant l'inondation de 1910

Huile sur toile signée en bas à gauche

46 x 75,5 cm cm

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]
Notre-dame de Paris et la Seine pendant l'inondation de 1910
Huile sur toile signée en bas à gauche
46 x 75,5 cm

32 avenue Marceau
75008 Paris

+33 (0)1 42 61 42 10
+33 (0)6 07 88 75 84

contact@galeriearyjan.com

Biographie de Albert Lebourg

Albert Lebourg est âgé de dix-sept ans quand il s'installe à Rouen pour travailler chez un architecte. Le soir, il suit les cours de peinture et de dessin à l’école municipale auprès de Gustave Morin. Très vite, les copies de plâtre antiques le lassent et le jeune artiste, préfèrant la peinture de plein air, cherche son inspiration dans la campagne environnante.

Remarqué par un collectionneur en 1872, celui-ci lui propose une place de professeur de dessin à la société des Beaux-Arts d'Alger où il enseignera jusqu’en 1877. Durant ses cinq années, Albert Lebourg s'adonne entièrement à la peinture, inspiré  par les  variations de lumière de la ville. Il se plaît à peindre l’Amirauté, son quai et ses balcons verts, la mosquée de la Pêcherie et les ruelles d’Alger.

Lebourg peint les mêmes motifs aux différentes heures du jour et sa palette s’éclaircit de la même manière que celles des impressionnistes, l'artiste  ignorant pourtant tout du mouvement. C'est seulement en 1877, de retour d’Alger, qu'il découvre chez le marchand parisien Portier ce nouveau milieu artistique. Quand Albert Lebourg découvre les toiles de Monet, Pissaro et Sisley exposées chez Portier, il se sent à sa place dans ce mouvement. 

Installé à Paris depuis 1877, tout en fréquentant l'atelier de Jean-Paul Laurens, il commence à vendre ses toiles et participe à l'exposition municipale de Rouen en 1878. Puis, en 1879 et  en 1880, il rejoint le groupe des impressionnistes et participe à deux reprises aux expositions du “Groupe des Indépendants”. Il y présente dix tableaux et dix fusains inspirés de l'Algérie et de la Normandie. Par la suite, il s'écarte de ce mouvement. Son caractère très indépendant lui fait suivre sa propre voie, plus pondérée, plus « normande ».  Il devient d'ailleurs la tête de file de l'Ecole de Rouen, branche rouennaise du Mouvement Impressionniste.

Infatigable voyageur il peint la Normandie, l'Auvergne, la Hollande, la Suisse, l'Angleterre. Mais ce sont  les  paysages de bord Seine qui semblent avoir sa préférence : les quais de Paris, Notre Dame, les ports de la région parisienne, ainsi que Rouen, où il séjourne à plusieurs reprises et où il se retire à la fin de sa vie. De Rouen, il part sillonner les alentours : Croisset, Dieppe, Oissel et La Bouille, qu'il affectionne particulièrement et où il passe plusieurs étés.

Sa production se développe et ses œuvres se multiplient et se vendent bien. Une exposition personnelle lui est consacrée en 1896 chez le marchand Antonio Mancini, puis de nombreux marchands de tableaux parisiens exposent ses œuvres : Bernheim en 1899 et en 1910, Rosenberg en 1903 et en 1906.  Enfin, la plus importante exposition qui lui est consacrée a lieu en 1918 à Paris, à la galerie Georges Petit.

Lebourg est élevé au rang de  Chevalier de la légion d’honneur en 1903. Sociétaire de la Société Nationale des Beaux-Arts, il participe à presque tous les Salons de 1891 à 1914

Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site