Fermer

Jan Van Beers

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]

Biographie de Jan Van Beers

Peintre de portraits, de scènes historiques et de genre, Jan Van Beers est né en 1852 à Lierre en Belgique. Son père est un célèbre poète. Très tôt, il s’entoure d’amis comme le musicien Pierre Benoit, dont il fait le portrait en 1883, ou le très célèbre peintre le Baron Henry Leys. 

Van Beers étudie à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers et devient le chef de file d’un groupe de jeunes étudiants connus sous le nom de « la clique Van Beers ». Parmi eux, des artistes talentueux et prometteurs comme Piet Verhaert (1852-1908), Alexander Struys (1852-1941), et Jef Lambeaux (1852-1908).  

A ses débuts, l’artiste réalise de nombreuses peintures d’histoire, comme « Les funérailles de Charles le Bon, comte de Flandre » (1876, Petit Palais) ou « La sorcière »(1877). Les critiques sont unanimes pour reconnaître la maîtrise technique de Van Beers, n’hésitant pas à la comparer à celle des grands maîtres de la peinture flamande. 

L’artiste s’installe à Paris en 1878 et travaille dans l’atelier de Alfred Stevens. A partir de 1879, il produit de nombreux petits tableaux de scènes de genre, presque des miniatures, exécutés avec une délicatesse et une précision extrême. Le succès est immédiat. « Soir d’Eté », une toile qu’il expose au Salon de Paris de 1880 reçoit les louanges des critiques unanimes qui, en France comme en Belgique, vantent la finesse et l’élégance de sa touche. Van Beers se concentre principalement sur des scènes de la vie bourgeoise et des portraits d’élégantes jeunes femmes.

En 1881, au Salon de Bruxelles, l’artiste est au coeur d’un scandale. Van Beers y expose deux tableaux : Lily, un tout petit portrait de jeune fille, et Le Yacht La Sirène. Cette dernière est au centre d’un procès intenté à l’artiste. Il est accusé d’avoir peint sur une photographie. Certains critiques belges, Solvay et De Mons parmi les plus virulents, demandent malicieusement « à combien d’exemplaires cette photo-peinture a été tirée» et l’accusent de n’être qu’un « retoucheur adroit ». La revue L’Art Modernede son côté, prend la défense de Van Beers et affirme que ces critiques ne font que l’écho de peintres jaloux du succès de l’artiste. Van Beers propose alors à ses détracteurs d’enlever une couche de peinture et de les examiner devant des experts. Finalement, un visiteur gratte lui-même le tableau La Sirèneau niveau du visage de la jeune femme. Après cet acte de vandalisme, une commission d'experts examine le tableau minutieusement et innocente Van Beers. Cette affaire marque la carrière de l'artiste et contribue à faire de lui le peintre célèbre, riche et admiré.

 

 

32 avenue Marceau
75008 Paris

+33 (0)1 42 61 42 10
+33 (0)6 07 88 75 84

contact@galeriearyjan.com

Demande d'informations >
Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site