Fermer

Paul-Elie Gernez 

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]

Biographie de Paul-Elie Gernez 

Fils d’une famille paisible du nord de la France, Paul-Elie Gernez commence à prendre des leçons de dessin à l’age de quinze ans à l’Académie de Valenciennes. Egalement apprenti chez un peintre décorateur, l’adolescent montre un talent précoce, qu’il exprime notamment à travers ses copies de toiles de Maîtres anciens du Musée de Valenciennes. Ses études le conduisent à devenir professeur de dessin, d’abord à Valenciennes, puis en 1911 à Honfleur, où Gernez s’installe à partir de cette année. Les leçons données aux élèves ne lui prenant que quelques heures dans la semaine, c’est à partir de ce moment qu’il entame réellement sa carrière de peintre. En Normandie, il rencontre Félix Valotton, avec lequel il échange divers point de vue sur la peinture, au cours de leurs promenades sur la Côte de Grâce. Alors qu’il réalise des expositions personnelles à Paris, en 1917, 1922 et 1924 à la Galerie Bernheim-Jeune, Bonnard, Vuillard et Roussel découvrent son travail et commencent à s’intéresser vivement à sa peinture. Gernez connaît le succès et reçoit de nombeuses commandes. Il expose également à Honfleur, Le Havre et Caen. 

Gernez tenait un journal qui révèle la grande importance qu’il attachait aux diverses techniques de peinture, travaillant toute sa vie pour créer son propre style à partir des différents courants de son époque. En effet, comme plusieurs peintres de sa génération, Gernez fut influencé par divers mouvements: le cubisme, les Nabis, les Fauves ainsi que par le pointillisme de Signac. Son chromatisme se rapproche parfois de celui de Vuillard ou de Valotton. Il s’est fait une spécialité de la peinture à la gouache, l’aquarelle, mais aussi le pastel. Fort de ses expériences, Gernez a su trouver sa propre technique. Quant à la sensibilité qui marque ses oeuvres, elle n’exclut jamais une solide charpente. 

Ayant passé presque toute sa vie à Honfleur, Gernez peignit de nombreux paysages et marines, rejoignant parfois Jongkind dans son observation de la lumière sur la mer. On trouve également quelques nus et figures féminines dans l’ensemble de son oeuvre, ainsi que de nombreuses compositions de fleurs. Par ailleurs, il a illustré “Génitrix”de François Mauriac et “Le Chemin de Paradis” de Charles Maurras.

En 1969 a lieu une première rétrospective posthume, présentée par Robert Rey, qui avait été son ami. Une autre rétrospective lui est consacrée en 1984 et une exposition de près de 120 œuvres s’est tenue au Musée Boudin à Honfleur à l’été 2018.

Paul-Elie Gernez 
1888-1948

Demande d'informations >
Biographie de l'artiste >

Oeuvres similaires

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre adresse email ci-dessous.

Ok
Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site - Mentions légales