Fermer

Hippolyte Berteaux

L'Incroyable dans l'atelier de l'artiste

Être vu, se donner en représentation pour sa position sociale ou ses valeurs, demeurent les préoccupations du portrait bourgeois du xixe siècle. ce magnifique portrait d’hippolyte berteaux présente un jeune homme à la pipe posant probablement dans l’atelier de l’artiste. le cadrage en pied en légère contre-plongée, la pose à la fois sûre et décontractée ainsi que le regard interrogateur du modèle saisissent toute l’attention du spectateur sur ce gentleman à la mode. 

168,5 x 100 cm

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]

Hippolyte Berteaux
1843-1926

L'Incroyable dans l'atelier de l'artiste
Huile sur toile et rehauts d'or signée et datée 1886 en bas à droite
168,5 x 100 cm
Avec cadre 187,5 x 119 cm
Demande d'informations >
Biographie de l'artiste >
Description de l'oeuvre >

Description de l'oeuvre

Être vu, se donner en représentation pour sa position sociale ou ses valeurs, demeurent les préoccupations du portrait bourgeois du XIXsiècle. Ce magnifique portrait d’Hippolyte Berteaux présente un jeune homme à la pipe posant probablement dans l’atelier de l’artiste. Le cadrage en pied en légère contre-plongée, la pose à la fois sûre et décontractée ainsi que le regard interrogateur du modèle saisissent toute l’attention du spectateur sur ce gentleman à la mode. 

Collection

Hammer Galleries, New York (selon une étiquette au verso du châssis).
Collection privée Rio

Biographie de Hippolyte Berteaux

Né à Saint-Quentin en 1843, Hippolyte Berteaux est l’élève d’Hippolyte Flandrin, de Galland, de Baudry, de Lequien et de Léon Cogniet. A l’âge de vingt ans, il envoie au Salon des scènes de genre ("Jeux d’enfants", "Le Génie de la nuit"), des toiles historiques ("Attentat à la vie de Hoche") ainsi que des portraits.

De 1872 à 1875, il est le peintre du Sultan d'Istanbul. Il s'installe ensuite à Nantes où il pratique le portrait, la peinture de genre ainsi que le décor monumental. Il réalise notamment le plafond du théâtre Graslin, l'escalier du musée des Beaux-Arts et les décors de l'Hôtel de Ville.

Il peint également les décors de l’un des escaliers du Sénat, certaines pièces du château de Chenonceau et des hôtels particuliers parisiens.

Hippolyte Berteaux expose au Salon des Artistes Français où il obtient en 1885 une médaille de seconde classe avant de passer en "hors-concours" et, à partir de 1901, il entre à la Société Nationale des Beaux-Arts. Il est nommé Chevalier (1891) puis Officier (1923) de la Légion d'honneur et est élu en 1906 Sociétaire des Beaux-Arts.

Oeuvres similaires

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre adresse email ci-dessous.

Ok
Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site - Mentions légales