Fermer

Montézin Pierre-Eugène

Péniches à Saint-Mammès

120 x 100 cm

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]

Montézin Pierre-Eugène
1874-1946

Péniches à Saint-Mammès
Huile sur papier marouflé sur toile signé en bas à droite et daté 1937
120 x 100 cm
Demande d'informations >
Biographie de l'artiste >
Description de l'oeuvre >

Littérature

Certificat d'authenticité de Daniel Malingue 21 Octobre 1981

Biographie de Montézin Pierre-Eugène

Pierre Eugène Montézin, naît en 1874 à Paris. Paysagiste postimpressionniste, il a été influencé tout au long de son activité par le travail de ses prédécesseurs et notamment celui de Claude Monet. La nature fait partie intégrante des fondements de son art et de son mode de vie. Son père, dessinateur de dentelles et amoureux de l’environnement, lui avait très tôt transmis sa passion en l’emmenant loin de Paris, lors d’expéditions champêtres en province. 

Se destinant tout d’abord à une carrière de muraliste, il intègre dès la fin du cycle élémentaire une école de décoration. Dans l’atelier du peintre Ernest Quost, il réalise des panneaux à fleurs, des panoramas et commence peu à peu à s’intéresser à la peinture à l’huile. À l’âge de 17 ans, il quitte sa formation pour se consacrer à l'exécution de paysages en autodidacte. Sans le soutien d’un atelier, il tente seul de participer au Salon des Artistes Français à Paris en 1893 à l’âge de 19 ans. 

Son style, alors considéré comme trop moderne, ne convient pas aux attentes du Salon qui lui refuse l’accès. Pendant 10 ans, il continue d’envoyer ses tableaux jusqu’à ce qu’il soit enfin accepté en 1903. Une réussite qui se concrétise en 1907 avec une médaille de 3e classe, puis en 1910 avec une médaille d’or de 2e classe. 

Mobilisé pendant la première guerre mondiale, le peintre reçoit la médaille militaire après la Bataille de la Meuse. À la sortie du conflit, il continue à travailler et à exposer, multipliant les récompenses et les marques de reconnaissance. Il passe un an entre Dreux et Moret-sur-Loing où il peint sur le motif des paysages à la facture très libre et enlevée. 

Il obtient de nombreuses récompenses tout au long des années 1920 et 1930, et rencontre de nombreux succès lors d’expositions rétrospectives à Paris en 1936, 1938 et 1943, où il présente uniquement des paysages.

En 1932 il est récompensé de la médaille d’honneur, une distinction qu’aucun autre paysagiste n’avait obtenu depuis Harpignies en 1897, le paysage étant souvent considéré comme un art plus mineur par les jurés.
En 1941, il est élu membre de l’Institut de France à l’académie des Beaux-Arts.

Il décède subitement en 1946 en Bretagne lors d’un séjour de travail, les toiles, la palette et les pinceaux sur le dos, inlassable peintre voyageur. 

Oeuvres similaires

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre adresse email ci-dessous.

Ok
Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site - Mentions légales