Fermer

Léon François Comerre

Ballerine

Huile sur toile signée en bas à gauche

90 x 60 cm cm

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]
Ballerine
Huile sur toile signée en bas à gauche
90 x 60 cm

32 avenue Marceau
75008 Paris

+33 (0)1 42 61 42 10
+33 (0)6 07 88 75 84

contact@galeriearyjan.com

Biographie de Léon François Comerre

Élève d'Alphonse Colas à Lille, Léon Comerre manifeste très tôt un intérêt pour l'art et remporte une médaille d'or à l'Académie de Lille en 1867. Colas propose à la ville de Lille de pensionner Léon Comerre auprès de l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. Il entre ainsi à l'Académie des Beaux Arts de Paris et intègre en 1868 l'atelier Alexandre Cabanel, dont il subit l'influence orientaliste.

En 1871, il participe pour la première fois au Salon de Paris où il présente « Un portrait à l'Italienne ». En 1875, il remporte une médaille de troisième classe avec « Cassandre ». Plusieurs fois admis en loge pour le concours du Grand Prix de Rome, il obtient en 1872, le deuxième second Grand Prix, en 1874 le premier second Grand Prix, et remporte en 1875 le Grand Prix de Rome de peinture d'Histoire avec « l’Ange annonçant aux bergers la naissance du Christ ». Pour ce succès, la municipalité de Lille lui remet une médaille d'or grand modèle de la Ville, en témoignage de son admiration pour le premier élève des Ecoles Académiques de Lille ayant obtenu le Grand Prix de Rome de peinture.


Après un bref voyage d’études en Belgique et en Hollande, Léon Comerre se rend en Italie et séjourne à la VillaMédicis de janvier 1876 à décembre 1879. Ses principaux envois, comme pensionnaire de Rome, sont en 1878 « Jézabel dévorée par les chiens » et « Junon »; et en 1878 « le Lion amoureux ». 
Léon Comerre a également séjourné à Londres et expose à l'Académie royale, à la Société royale des peintres portraitistes et à l'institut des Beaux-Arts de Glasgow.

Durant l'Exposition Universelle d'Anvers de 1885, la médaille d'honneur lui est remise. Cette même année, il est décoré de la Légion d'Honneur.

En 1886, Léon Comerre obtient sur concours la réalisation d'oeuvres monumentales « l’Eté »et « l'Automne », panneaux qui décorent la Salle des Fêtes de la Mairie du IVe arrondissement de Paris. Il décore aussi le plafond et huit panneaux de la préfecture du Rhône à Lyon. En 1888, Comerre présente au Salon un triptyque, « le Printempsle Destinet l’Hiver», un complément à sa décoration de la mairie du IVe. 


Attiré par le monde du théâtre, de la danse et des actrices, il exécute de nombreux portraits qui lui valent une très grande renommée.

Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site