Fermer

Marie Laurencin

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]

Biographie de Marie Laurencin

Peintre et graveuse française, Marie Laurencin étudie le dessin avec le peintre Louis Jouas-Poutrel dans une école de la ville de Paris et la peinture sur porcelaine à Sèvres de 1901 à 1903.  En 1904, elle entre à l’Académie Humbert où elle a pour condisciples Georges Braque, Francis Picabia et George Lepape. Ces derniers admirent ses talents de peintre et la poussent  à poursuivre sa carrière d’artiste peintre alors que sa mère est en désaccord avec ses aspirations de femme peintre libre. 

Marie a vingt ans quand elle rencontre Henri-Pierre Roché qui devient brièvement son amant et restera longtemps son mentor. Il contribuera à la diffusion des œuvres de Marie Laurencin et lui présentera de nombreux acteurs de la scène picturale parisienne.

En 1907, elle fait la connaissance de Clovis Sagot,  un très influent marchand d’art qui lui propose de faire sa première exposition dans sa Galerie du 46, rue Laffitte dans le IXe arrondissement de Paris. Les peintures de Marie Laurencin sont très remarquées par les artistes de l’époque et notamment par Pablo Picasso qui inspira les travaux de la jeune artiste.  Pablo Picasso lui présente Guillaume Apollinaire qui deviendra son amant durant plusieurs années. Cette même année, elle participe pour la première fois au salon des Indépendants, auprès de Picasso, Derain et Le Douanier.

Puis en 1913, Marie Laurencin rencontre le Baron Otto von Wätjen, qu’elle épouse l’année suivante. Dès le début de la guerre, le jeune couple s‘exile en Espagne. Ils s’installent à Madrid puis à Barcelone, et cet exil durera jusqu’en 1919. Marie est très nostalgique de sa vie  parisienne, Madrid n’est pas à son goût, et en 1917, elle part pour Barcelone rejoindre Francis Picabia et sa femme Gabrielle Buffet. Grâce à cette amitié avec Picabia, Marie Laurencin expose en 1917 à la Modern Gallery  de New York  et publie  également deux poèmes dans la revue dada de Picabia.

De retour à Paris en 1920, elle noue des liens profonds et féconds avec de nombreux écrivains dont elle illustre les œuvres : Gide, Max Jacob, Marcel Jouhandeau, Jean Paulhan, Lewis Carroll, Henri-Pierre Roché et bien d'autres.

Marie Laurencin devient la portraitiste officielle du milieu mondain féminin (Nicole Groult, Coco Chanel) dans les années 1920. Elle expose régulièrement à la galerie Rosenberg aux cotés de Braque, Matisse et Picasso, et participe à l’exposition de Durand-Ruel à New-York, ainsi qu’à celle du Petit Palais qui regroupe les maîtres de l’art indépendant en 1937. Cette  même année,  Marie Laurencin est décorée de la  Légion d’honneur, l’État français acquiert la Répétition et lui commande une gravure, les Fêtes de la danse.

Marie Laurencin s'illustre également comme décoratrice pour le ballet les Biches de Serge Diaghilev, puis pour l'Opéra-Comique, la Comédie-Française et les ballets de Roland Petit au Théâtre des Champs-Elysées. Elle crée aussi l’étiquette du château Mouton Rothschild en 1948.

Marie  Laurencin est une artiste très prisée de la société parisienne,  femme artiste peintre  libre, elle impose un style pictural propre, indépendant d’un univers avant-gardiste masculin. Son style se caractérise par un emploi particulier de couleurs fluides et suaves, une simplification croissante de la composition et une prédilection pour certaines formes féminines allongées et gracieuses.

32 avenue Marceau
75008 Paris

+33 (0)1 42 61 42 10
+33 (0)6 07 88 75 84

contact@galeriearyjan.com

Demande d'informations >
Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site