Fermer

Charles-Olivier De Penne

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]

Biographie de Charles-Olivier De Penne

S’inscrivant dans le sillage de ses maîtres, Charles-Olivier de Penne est particulièrement réputé pour sa peinture animalière et ses figurations de scènes de chasse. Né à Paris en 1831, l’artiste dispose d’une formation académique à l’école des Beaux-Arts de la ville de Paris, où il choisit d’intégrer l’atelier de Léon Cogniet, peintre et lithographe néoclassique et romantique français qui consacre le plus clair de son temps à l’enseignement. En effet, Cogniet compte plus de 900 élèves. Parmis eux, nous trouvons Rosa Bonheur, Edgar Degas, Jean-Louis-Ernest Meissonier ou encore Théodore-Auguste Rousseau. Dans un second temps, il se forme également à Barbizon, auprès de Charles-Emile Jacque, peintre, aquafortiste et graveur français, réputé pour sa facture réaliste ainsi que ses représentations animalières. 

Se dévouant initialement à la peinture d’histoire, le peintre présente sa production artistique pour la première fois au Salon de 1855, Deux ans plus tard, il expose une de ses toiles intitulée Château de Dunois à Châteaudun. La même année, en 1857, l’artiste se voit attribuer le second grand prix de Rome, avec son sujet religieux : Jésus et la Samaritaine

Peu après, Charles-Olivier de Penne délaisse la peinture d’histoire et les sujets religieux, au profit de la peinture sur le motif. Il quitte donc la capitale parisienne, pour arpenter le sol Barbizonnais, centre géographique où se succèdent une multitude de peintres paysagistes s’inscrivant dans le sillage de Camille Corot. Dans ce cadre, ils s’adonnent aux figurations d’après nature, dénuées de toute facture maniériste. Accompagnés de leurs chevalets et de leurs tubes de couleurs en métal souple, inventés en 1841 par un peintre américain, John Goffe Rand, les artistes quittent leurs ateliers en quête de nouvelles couleurs. 

En effet, sous l’influence de ses fréquentations à Barbizon, Charles-Olivier de Penne se dévoue principalement à la peinture de paysage. Vues sur le Loir, figurations animalières, scènes de chasse et de véneries se multiplient au cœur de sa production artistique. Il acquiert une propriété à Barbizon, dans laquelle il s’établit jusqu’en 1879, pour ensuite rejoindre Marlotte, un village à proximité de Fontainebleau. En addition à ses expositions au Salon, l’artiste choisit de présenter ses toiles sur les cimaises du Salon des Artistes Français. A partir de 1872, il se dédie principalement aux figurations de chiens, de vénerie et se voit attribuer une médaille de troisième classe, tandis qu’en 1883, il obtient une médaille de deuxième classe. Son œuvre est également présentée lors de l’Exposition Universelle de 1889. Charles-Olivier de Penne a exposé ses sujets jusqu’à sa mort en 1897. 

Cette huile sur toile de Charles-Olivier de Penne présente une scène de chasse. Ici, un cerf est encerclé par un groupe de chiens à l’arrêt, saisis en pleine action. Piégé, l’animal reste immobile, plongé à mi-corps dans une étendue aqueuse. Au cœur de cette toile, le peintre parvient à instaurer un dialogue entre les teintes : en effet, la robe rousse du cerf fait écho aux tonalités orangées apparaissant dans l’arrière-plan. Par ailleurs, l’artiste a porté un soin particulier au rendu des textures et de la lumière. La végétation environnante est magnifiée par la touche libre et précise du peintre. Ses qualités d’observation, développées lors de ses multiples séjours à Barbizon se retrouvent dans cette toile à la composition particulièrement harmonieuse.

Charles-Olivier De Penne
1831-1897

Demande d'informations >
Biographie de l'artiste >

Oeuvres similaires

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre adresse email ci-dessous.

Ok
Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site - Mentions légales