Fermer

Jean Dupas

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]

Jean Dupas

Aucune oeuvre ne correspond

Biographie de Jean Dupas ( 1882-1964 )

Peintre et décorateur français né en 1882 à Bordeaux, Jean Dupas apprend le dessin auprès de Paul Quinsac, peintre spécialisé dans les sujets allégoriques et mythologiques, les portraits et les paysages, et auprès des décorateurs Artus et Jean-Gustave Lauriol à l’École des Beaux-Arts de Bordeaux. À Paris, il poursuit son apprentissage auprès de Gabriel Ferrier au sein de l’Académie des Beaux-Arts. Malgré sa formation académique, il a déjà un style très personnel et affirmé.

Il rejoint la Villa Médicis après avoir remporté le prix de Rome en 1910, avec son œuvre Éros vainqueur du Dieu Pan. Il est successivement sous la direction de Carolus-Duran, peintre académique comptant parmi les portraitistes les plus appréciés de la haute société de la Troisième République et d’Albert Besnard peintre, décorateur, graveur français et portraitiste de renom. Au contact de son second maître, Jean Dupas est encouragé à affirmer son style et sa singularité. Besnard l’amène progressivement vers une recherche plus synthétique de la forme.

Dans ce contexte artistique, Dupas évolue auprès de son ami et sculpteur Alfred Janniot qu’il rejoint à l’Académie de France à Rome. 

Seulement, son séjour à Rome est interrompu par la guerre et l’artiste est mobilisé dès 1914. Durant cette période, Jean Dupas multiplie les études. Marqué par les atrocités des combats, il produit une dizaine d’œuvres dont la vente bénéficie aux blessés de la Grande Guerre.

Dans les années 20, il participe à de nombreuses expositions relayées par une critique enthousiaste. Il obtient la médaille d’or – la plus haute distinction du Salon - lors de sa participation au Salon des Artistes Français de 1922, avec son tableau intitulé « Pigeons blancs ». Il participe également à l’Exposition des Arts décoratifs de 1925 en intervenant aux côtés de Dunand, Janniot et Bourdelle dans l’« Hôtel du collectionneur », pavillon conçu par Rulhmann à cette occasion. Il fréquente Jean Despugols peintre américain d’origine française, réputé pour ses fresques et toiles au format monumental.

Concilier un style classique et celui des avancées modernes constitue l’ambition de Jean Dupas. En effet, son intérêt pour le style cubiste se ressent dans le traitement anatomique de ses personnages, aux volumes d’inspiration géométrique. Il devient l’un des artistes emblématiques du mouvement Art déco par sa participation à de nombreux chantiers, dont le paquebot Normandie aux côtés de Dunand, Subes ou Janniot. Certains panneaux en verre églomisé réalisé à cette occasion en 1934 sont aujourd’hui conservés au Metropolitan Museum of Art à New York.

Le « style » Dupas a dominé la publicité et l’art commercial à travers une production importante publiée dans Vogue et Harper’s Bazar. Le catalogue élaboré pour le fourreur Max en 1927 est considéré comme un chef-d’œuvre de l’art pictural pour la publicité. Les femmes de Dupas sont reconnaissables à leurs cheveux crantés, leurs longs yeux en forme d’amande, leur bouche fine et pleine, leur cou toujours très long.

Artiste aux multiples talents, Jean Dupas travaille pour la Manufacture nationale de Sèvres qui fait appel à lui pour la réalisation du décor d’un spectaculaire vase en porcelaine à pâte dure et collabore également avec la manufacture des Gobelins. 

Il est nommé conservateur du Musée de Marmottant à Paris en 1940, dont il deviendra par la suite le directeur, et devient membre de l’Académie des Beaux-Arts en 1941.

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre adresse email ci-dessous.

Ok
Galerie Ary Jan - 32 avenue Marceau, 75008 Paris, France - Tel: +33 (0)1 42 61 42 10 - Mobile: +33 (0)6 07 88 75 84 - contact@galeriearyjan.com - Plan du site - Mentions légales