Fermer

Alfred Dabat

Femmes d'Alger

Pour une demande d'informations, remplissez le formulaire suivant.

* Champs obligatoires

[Fermer]

Alfred Dabat
1859-1935

Femmes d'Alger
Huile sur toile signée, datée et située Alger 1911 en bas à gauche
150 x 225 cm
Cadre 215 x 258 cm
Demande d'informations >
Biographie de l'artiste >

Biographie de Alfred Dabat

Né à Blida en Algérie en 1869, Alfred Dabat étudie à l’Ecole des Beaux-Arts d’Alger puis à Paris où il travaille dans les ateliers de Benjamin-Constant et de Jean-Paul Laurens à l’Académie Julian entre 1893 et 1898.  Il obtient les prix Chenavard et Fortin et retourne ensuite en Algérie en 1899.

Ses peintures d’Algérie connaissent un vif succès. Alfred Dabat expose au Salon des Artistes français de 1899 à 1935 et devient membre du jury du Prix de Rome et du jury des Artistes français qui lui ont décerné le prix Henner.

Dabat est peu mêlé aux manifestations artistiques d’Algérie. Son nom apparaît en 1922 dans le catalogue de la Société des artistes orientalises algériens. En 1928, il expose les « Baigneuses », « Ouled Naïl » et l’Etat lui achète « La Danseuse rouge », la « Femme à l’orange » et les « Baigneuses ». Son œuvre occupe une place de premier plan dans la peinture moderne du musée municipal d’Alger, créé en 1908.

L’oeuvre d’Alfred Dabat transcrit avec poésie et vivacité l’atmosphère des rues et des terrasses de la casbah d’Alger. Son goût pour les couleurs très vives met en valeur la richesse des costumes et des parures des femmes berbères d’Algérie.

Oeuvres similaires

32 avenue Marceau
75008 Paris, France
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Le samedi de 14h à 19h
NEWSLETTER : Si vous souhaitez recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre adresse email :